Température actuelle

0°C

Contact :

×
Services municipaux
Communauté, loisirs et culture
Conseil municipal
Informations
MENU

Bienvenue à Huberdeau

Actualités

Attraits et infrastructures

Arts et culture

Bureau de poste

Camp de jour

Documents

Éducation

Galerie

Histoire

Localisation

Infrastructures

Organismes et associations

Avis publics

Bulletin

Le personnel

Horaire du conseil

Membres du conseil

Procès verbaux

Entreprises et organismes

Plan stratégique

Bibliothèque

Matières résiduelles

Direction générale
et administration

Loisirs

Règlements

Sécurité civile

Sécurité incendie

Régie incendie Nord-Ouest

Taxation

Transport

Travaux publics

Environnement

Écoresponsabilité

Urbanisme

Calendrier des événements

FAQ

Écoresponsabilité

     Section en construction

 

Selon l'Office québécois de la langue française, la notion d’écoresponsabilité se défini comme suit :

 

« Se dit d'une personne physique ou morale, d'un comportement ou d'une activité qui tient compte de principes de respect à long terme de l'environnement physique, social et économique.

Dans la langue courante, sous l'influence de l'anglais, l'adjectif responsable se dit de quelqu'un « qui est réfléchi, qui pèse les conséquences de ses actes ». Le présent concept en est très proche, mais il est orienté vers le respect des principes de développement durable. »

Écoresponsabilité est un synonyme de responsabilité environnementale.

Sur cette page, vous trouverez de l’information et des liens vers des organismes qui œuvrent dans un domaine lié à la protection de l’environnement. 

Parce que c’est en comprenant l’impact de nos gestes quotidiens que nous réussirons à changer nos habitudes pour préserver un environnement sain pour les générations futures.

 

Bonne lecture!

  • Achat local

    + M X

    « Acheter c'est voter. »

    L'impact de notre consommation est immense. En favorisant l'achat local, non seulement on minimise notre impact sur l'environnement mais on soutient aussi notre économie et on préserve des emplois. Le secteur de l'alimentation est celui qui a été mis le plus de l'avant par différente campagne dans les dernières années. Cependant, il est possible d'acheter des produits locaux pour combler pratiquement l'ensemble de nos besoins! En achetant de producteurs locaux, on maintient la diversité, on encourage l'exclusivité et ont soutient la créativité. L'objectif est de prioriser des circuits courts. Autrement dit, de faire l'acquisition de marchandises qui ont été produit le plus localement possible. Idéalement dans notre municipalité, sinon dans notre région, notre province ou notre pays. On consommant de façon responsable ont évite le gaspillage d'énergie et génère moins de gaz à effets de serre (GES).

    Bien entendu, notre climat ne nous permet pas de produire du café ou du cacao. Dans ce cas, favoriser l'achat de produits biologiques ou équitables!

    Si le sujet vous intéresse :

    Un portail offrant des rabais dans des commerces locaux :  Abonnez-vous à « M ta région »

    Un portail mettant de l'avant des produits, commerces, organismes ou associations écoresponsables : 

    Les pages vertes du Québec

    Une étude économique sur l'achat local :  L'achat local, un phénomène qu'on ne peut ignorer

    Une entrevue du Devoir avec Laure Waridel sur la consommation responsable :  

    L'envers de l'assiette, « Acheter, c'est voter »

    Pourquoi privilégier les aliments locaux selon Equiterre :  S'alimenter localement

  • Jour de la Terre

    + M X

    Le Jour de la Terre fut célébré pour la première fois le 22 avril 1970.

    Aujourd’hui, plus d’un milliard de personnes dans 193 pays passent à l’action chaque année dans le cadre du Jour de la Terre.

    Au fil des ans, le Jour de la Terre est devenu le mouvement participatif en environnement le plus important de la planète.

    Au Québec, c’est depuis 1995 qu’on le célèbre le Jour de la Terre en organisant toutes sortes d’activités de sensibilisation face aux enjeux environnementaux. Avec sa capacité à mobiliser les acteurs du milieu, le Jour de la terre n’a cessé de croître, développant de nombreux programmes d’action le 22 avril et tous les Jours.

    La création de l’association en France se concrétise en 1990 et va de pair avec l’internationalisation du mouvement du Jour de la Terre. L’association Jour de la Terre France s’est démarquée en organisant des campagnes environnementales et des rassemblements, dont l’un, le 22 avril 1990, demeure encore à ce jour, la plus grande manifestation française dédiée à l’environnement avec des millions de participants et près d’un millier d’actions dans tous les domaines de l’environnement.

    En 2015, les équipes françaises et québécoises se sont associées pour insuffler une nouvelle dynamique au mouvement du Jour de la Terre en France, au Québec et dans le reste de la francophonie.

     

    http://www.jourdelaterre.org/qc/

     

     

  • La Régie intermunicipale des déchets de la Rouge  (RIDR)

    + M X

    Savez-vous où sont envoyé vos poubelles lorsqu'elles sont dans le camion? À la RIDR!

    Qu'est-ce que c'est la RIDR? C'est une organisation municipale qui a été constituée conformément à l'article 580 du code municipal par un décret du ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire le 30 juin 1992 et modifié par les décrets du 12 juillet 1997 et du 10 avril 2010. Les membres (35 municipalités) proviennent de 3 MRC (Antoine-Labelle, Pays-d ‘en-Haut et Laurentides). Leur site regorge d'informations pertinentes! Allez le visiter!

    http://www.ridr.qc.ca/

  • Le compostage

    + M X

    Savez-vous qu'une collecte de la matière organisque sera mise en place en 2020 à Huberdeau? Mais rien ne vous empêche de commencer avant! Rien de plus facile!

    Le compostage consiste à laisser la nature travailler et disposer de la matière organique de manière à ce quelle se décompose naturellement. Une fois décomposée, la matière organique produit un terrau riche en nutriments pour nos plantes, quelles soient au potager ou dans nos plates-bandes.

    Qu'est-ce que la matière organique? C'est tout ce qui est d'origine végétale : fruits- légumes - céréales - pain - pâtes- riz - coquilles d'oeufs - poussières - résidus de jardinage - feuilles mortes  - ...

    Selon les études, entre 50 et 60% de nos déchets domestiques sont compostables. Ce qui signifie que lorsqu'on compost ont réduit de moitié notre production de déchets allant au site d'enfouissement! Ça vaut la peine de s'y mettre. En plus, le compostage domestique est très simple à réaliser. 

    La première étape est de déterminer quel est l'objectif premier :

    • Simplement réduire sa production de déchets?
    • Produire un terreau utlisable au jardin?

    Dans le premier cas que le compostage est plus simple. Il est préférable d'avoir un grand terrain. Il suffit de trouver un emplacement à l'abris des regards des voisins et d'aller y déposer quotidiennement notre matière organique. 

    Lorsque le terrain est plus petit, il est plus difficile de trouver un endroit où laisser un tas de matière organique se décomposer. Deux choix s'offrent à vous, soit faire l'achat d'un ou idéalement deux composteurs ou alors trouver quelques palettes de bois et se construire un emplacement. Il est recommandé d'avoir deux sites de compostage pour pouvoir alterner. 

    Le vermicompostage est une autre alternative! Communiquez avec nous plus plus de renseignements : 819.687.8321 ou inspecteur@municipalite.huberdeau.qc.ca

    Pour plus de rensignement sur le compostage, vous pouvez aussi consulter le site de la MRC : 

    Matières organiques

  • Moteurs de recherche écoresponsables

    + M X

    Savez-vous qu'il existe des alternatives aux moteurs de recherches principaux que nous connaisons tel que Google,Explorer ou FireFox?

    Des gens se sont mobilisé pour proposer des alternatives ayant un impact positif sur leur communauté et/ou l'environnement. Ils utilisent les revenus générés par d ela publicité pour faire une différence!

    En voici trois :

    1) Écosia

    Ce moteur de recherche conçu en France vous propose de planter des arbres sur différents continents tout en surfant sur internet! Déjà plus de 21 millions d'arbres plantés! Des arbres qui contribuent à préserver la biodiversité, à produire de l'air pur, à préserver la qualité de l'eau ainsi qu'à améliorer la qualité de vie des gens!

    https://info.ecosia.org/what 

     

    2) Écogine

    Ce moteur de recherche est aussi une initiative françcaise. L'association Ecogine.org est née le 9 Avril 2008. Elle a été créée par trois étudiants de Polytech'Nantes, école d'ingénieur de l'université de Nantes. Aujourd'hui, une partie de la gestion du site a été confiée à l'Association « Pour les Enfants du Pays de Beleyme » Cette association d’éducation à l’environnement est installée en Dordogne. Au coeur du Périgord, entre Bergerac et Périgueux, l'association Pour les Enfants du Pays de Beleyme travaille depuis plus de vingt ans à la mise en oeuvre de projets d'éducation à l'environnement et d'écologie pratique. Ses valeurs s'articulent autour des principes de l'éducation populaire en contribuant à la compréhension du monde par le plus grand nombre afin de faciliter l'émancipation et l'autonomie de chacun.​​​​​​​

    https://ecogine.org/a-propos/

     

    3) Lilo

    Ce moteur de recherche est aussi une initiative française. Grâce à Lilo, vous pouvez agir gratuitement pour changer les choses simplement en effectuant vos recherches quotidiennes! Gratuit pour l'utlisateur, ils reversont 50% des revenus publicitaires du moteur de recherche à des projets sociaux et environnementaux que vous pouvez choisir. Ils utilisent la technologie des plus grands moteurs de recherche. Lilo protège votre vie privée en ne collectant pas les données et en agissant contre le tracking publicitaire. Chaque recherche que vous faites avec Lilo vous fait gagner une goutte d'eau. Vous pouvez choisir ensuite à quel projet vous donnez vos gouttes d'eau. Chaque goutte d'eau compte!

    https://www.lilo.org/fr/

  • Réduire son empreinte écologique

    + M X

    Que veut-on dire lorsqu'on parle de son empreinte écologique? C'est un indicateur économique qui calcule notre impact sur la biosphère. 

    Savez-vous que l'humanité surconsomme les ressources de la planète? Qu'en une seule année, nous consommons l'équivalent de 1.6 planète?

    Une organisation appelée le Global Footprint Network a calculé la date à laquelle nous avions consommé au delà de la capacité de renouvellement de la planète.  En 2017, la date du jour du dépassement était le 7 août.

    Explication du jour du dépassement

    Par exemple la consommation d'eau en bouteille est une grande source de pollution.

    Saviez-vous que le plastique est fabriqué à partir de pétrole ou de gaz naturel et qu’il faut 3 litres d’eau pour produire 1 litre d’eau en bouteille?

    Afin de subvenir aux besoins annuels des consommateurs américains, 1.5 million de barils de pétrole sont extraits afin fabriquer des bouteilles de plastiques pour l’eau embouteillée et le consommateur moyen utilise 166 bouteilles de plastiques chaque année. Plus de 2.5 million de bouteilles de plastiques sont jetées chaque heure. Source: USA Clean Air Council

    Les consommateurs québécois utilisent, bon an mal an, environ 1 milliard de bouteilles de plastique contenant des eaux plates ou gazéifiées. Toutefois, seulement 44 % de ces contenants de plastique empruntent le chemin du recyclage. Source: Recyc-Québec 

    Donc, en utilisant sa propre bouteille d'eau réutilisable, et en la remplissant avec de l'eau du robinet, on réduit son empreinte écologique!

    Calculer son empreinte écologique

    Réduire son empreinte écologique pour les enfants

    En savoir plus sur l'empreinte écologique

  • Semaine québécoise de réduction des déchets (SQRD)

    + M X

    Cette semaine de sensibilisation à la réduction des déchets domestiques a connu sa première édition en 1980. Depuis 2016, c'est le Front commun québécois pour une gestion écologique des déchets qui coordonne cet événement.

    Au Québec, 13 millions de tonnes de déchets sont produites chaque année, soit un camion de 25 tonnes à la minute. C’est donc la moitié des matières résiduelles que nous générons se retrouve dans les lieux d’élimination! En 2014, les émissions de gaz à effet de serre associées à l’élimination représentaient 6,7% des émissions totales du Québec.

    Aujourd’hui, nous le savons: pour lutter contre les changements climatiques, nous devons revoir nos modes de vie. Un des gestes les plus significatifs est de repenser notre consommation pour réduire les déchets.

    C’est de ce constat et de la volonté de mettre en valeur les initiatives en réduction des déchets qu’est née la Semaine québécoise de réduction des déchets (SQRD).

    La réduction à la source est une solution concrète pour limiter la quantité de matières envoyées à l’élimination et réduire notre impact environnemental.

     

    Semaine québécoise de réduction des déchets

    https://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/

    Éco Entreprises Québec

  • Développement durable

    + M X
  • Eau de ruissellement

    + M X
  • Economie d'eau potable

    + M X
  • Forêt nourricière

    + M X
  • Jardinier Maraîcher

    + M X
  • Le réchauffement climatique

    + M X
  • Les aliments biologiques

    + M X
  • Les alternatives au gazon

    + M X
  • Les constructions écologiques

    + M X
  • Les gas à effet de serre

    + M X
  • Les néonécotinoïdes

    + M X
  • Parc Éco Touristique des Laurentides

    + M X
  • Permaculture

    + M X
  • Pourquoi réduire sa consommation de viande?

    + M X
  • Protection des abeilles

    + M X
  • Santé des lacs

    + M X
  • Ajouter